2B - Catherine B - Le voyage du minuscule

JE suis une petite peste.Je suis LA PESTE du moment.J e voyage par monts et par vaux, par lac et mer, par rail et chemin, par avion et montgolfière, par cargo et rameur.Je m'épanouis partout; j ai une vaste étendue qui m'invite à me poser aux 4 coins de la planète: Afghanistan, Algérie, Afrique du sud, Angleterre,Allemagne, Chili,Chine,Cote d'ivoire,Caroline du nord, Egypte,Espagne,France,Japon,Iran ,Inde,Italie,Israël,Gaza,Grèce, Maroc, Rwanda, Taiwan, Tunisie...Je voyage d'Est en Ouest et du Nord au Sud, et j'ai même l'intention d'approcher en âme silencieuse l'atmosphère des deux pôles.Je résiste à tout, au froid, au chaud,au gel et à la pluie...L'homme, cet animal intelligent croyait pouvoir tout dominer ,sur terre comme sur mer,Mais son arrogance et sa voracité à vouloir tout exploiter en dépit du bon sens est désormais mis en échec , du fait de ma seule présence voyageuse.Je rode comme une ombre foudroyante sur les parcs animaliers, la place des Vosges ou la Tour de Pise.

J émiette l'espoir des humains qui se retrouvent silencieux derrière leurs volets .

Certains se morfondent tristement, d'autres grimpent au cocotier tandis que d'autres font le tour d'une table a cloche pied.

L'homme, cet être vivant extrêmement doué est désormais marqué au fer rouge : il est enfin vulnérable

Et moi, Je suis le GRAND MINUSCULE!

Ma grandeur rend fragile toutes leurs frontières et leurs ponts.

Comme un saut de puce, je passe haut la main les murs et les barbelés,les nuages et les paysages.

Je voyage a la vitesse V sur tout ce qui est humain; les animaux ne m 'intéressent pas.

Ils ont assez de puces, mouches et tiques qui les martyrisent aux beaux jours

Telle une sangsue, je voyage dans l'air des humains: je leur pompe leur énergie et leur oxygène.

Mon passage subtil,mémorable et endiablé fera que plus rien ne sera comme avant.

Avec moi, petit minuscule, le voyage est terminé : mon pouvoir a fait exploser leur liberté de vaquer içi et là...

Désormais les humains vont devoir faire avec, la limite, la frustration et l'attente.

Je suis le minuscule, l'inconséquent, l'invisible; je ne porte aucun masque et j'avance intrépide, sans odeur .

Je voyage silencieusement au dessus de leurs jolis visages.

Je suis devenu quelqu'un d' important, je suis le premier souci des humains aux 4 coins des continents.

Je suis le petit cancer du siècle

Je porte deux noms à moi tout seul

JE M APPELLE COVID 19 et CORONAvirus.

mamlair catherine