10A - Jean-Pierre G. L'objet...

« Chut les copines !...Je crois bien que c'est la Reine d'Angleterre.... !! »

Coincée ici ,je ne distingue pas très bien,cachée par les potées d'hortensias et de roses,mais j'entends bien les compliments qu'elle adresse aux jardiniers intimidés.

Souriante elle leur tend une main gantée encore alerte ; j'entrevois sa tenue rose fuchsia et sa chevelure blanche impeccable, elle porte un collier de trois rangs de perles. Quelle classe !...

La fierté des exposants n'a égal que leur dévouement à la cause locale, la RHS, Royal Horticultural Society connue de tous les jardiniers britanniques.

Sous le soleil de Mai se trouve ici rassemblé tout ce que le Royaume Uni compte de plus illustre dans l'univers du jardin.

J'ai la chance d'être exposée (quoique très discrètement) au Chelsea Flower Show. Nul micro ne se tournera vers moi pour recueillir mes impressions, je le sais ,et le reporter de la BBC ne m’adressera pas le moindre regard.

Mais,demanderez vous à juste titre, « Pour qui te prends-tu donc pour ainsi gloser à l’envi sur cet événement incontournable, lieu de confrontation et d’échanges du monde des jardins? »

Je sais que sans moi, ceci ne serait pas. Ni reporters photographes, ni commentateurs de la télévision, ni illustres visiteurs mangeurs de grenouilles (d'ailleurs bien discrets cette année).

Je suis la petite main, la « sans grade » besogneuse toujours prête quand on la sollicite et modestie mise à part, j'en connais des célébrités d'ici et d'outre Manche (à propos de manche ,vous allez rigoler …!!)

Stéphane M.le jardinier de la télévision française qui minaude dans son Cotentin perdu, l'actrice en vue naguère, la Catherine D.,ou feu Daniel G. grand amateur de roses et même l’académicien si modeste qui paradait chez Pivot sans compter ici le Prince Charles qui jamais roi ne sera jusqu'au plus anonyme stagiaire chez David Austin.

Tous me connaissent, m'empruntent et m'embarquent en week-end dans leur Land Rover cahotante avec bottes et veste Barbour (encore une institution que je côtoie avec respect.)

Pacifique, robuste et fiable ma silhouette est connue de tous,des deux côtés du Channel.

Sans moi nul parterre urbain fleuri,nul mixed border garni de vivaces en fait nulle plantation !

Ah ! Je ne vous l'ai pas dit !!?? Mais où donc ai-je la tête ?

Je suis la petit pelle anglaise, aujourd’hui remisée entre la binette et le râteau à feuilles, voisinant avec deux arrosoirs et la vieille tondeuse.

On m'a oubliée.

Le jardin est à l’abandon depuis le départ du jardinier mon vieux compagnon.

Derrière la porte de la cabane, hier, j'ai surpris une conversation d’inconnus; il était question d'Ehpad et d'avenir incertain mais je n'ai pas tout compris.

Parfois,les écureuils et les loirs me rendent visite , il se partagent le contenu d'un panier de noix.Un vieux tournesol est pillé par une trépidante famille de souris.A part ça je ne croise plus grand monde.Je vais finir dans un « covidgrenier » ou une brocante !...

Tu parles d'une vie !..

JPG