12A - Pierrette C. L'amitié

L'amitié:

Nom commun féminin singulier, pas si commun que ça, pas si féminin, (contrairement aux apparences La Boétie n'est pas une femme) mais c'est un mot quelquefois singulier et même particulier. Comment l' approcher, ce mot sacré tant saccagé, presque diminué, qui maintenant nous sert de paillasson pour exister dans les réseaux que l'on dit sociaux? quelle illusion!

Une amitié naît comme ça, par hasard, lentement, elle voit le jour dans une cour de récréation, où elle saute à la corde et partage son chewing gum de bouche en bouche, à bouche que veux- tu... Elle prend son temps, avance à petits pas, souvent à cloche-pied ; pas pressée, elle grandit , elle s'installe. Je la regarde qui vient vers moi, cavalière échevelée, triomphante sur son beau vélo neuf, le mien est vieux, on fait la course, jusqu'au Monop ; avec elle j'ose voler des bonbons, puis du rouge à lèvres qui colore nos baisers. L'amitié se noue solidement, avec elle, dans le Paris -Granville, elle je voyage sur le qui-vive poursuivie par le contrôleur, passagère clandestine nous n'avons pas de billet.

Le temps s'avance, elle prend l'avion sac au dos, elle fait du stop, elle escalade le mont blanc, sillonne le Mexique après l'Amazonie, au retour, fume un joint, elle boit, elle joue ,elle chante et danse longtemps après minuit sous les lampions du quatorze juillet.

Elle rentre enfin au bercail de l'amour, elle s'y ennuie un peu, mais elle rencontre la voisine d'en face, elle parle des enfants, de la pluie, du beau temps et d'autres choses que peut-être on ne dit à personne .

Comme tout le monde, l'amitié prend des vacances, elle s'éloigne, son imagination s'évapore au soleil, elle devient paresseuse et elle dit ceci: « avec toutes mes amitiés, souvenir amical, bien amicalement, bisous bisous ….»

Mais l'amitié s'accroche toujours aux points de suspension.

Pierrette C