14 - Dominique B De peau en peau

Encore deux personnes devant moi… il fait chaud dans cette boutique… et les deux péronnelles qui minaudent devant le vendeur… que de temps perdu à attendre !

Ah enfin !

- « Et pour vous Madâaaame ? A quelle tentation allez-vous céder ?

- Bonjour jeune homme !

- Bonjour Madâaaame !

- Pour commencer, je prendrai un petit quart d’heure dans la peau de Brigitte Bardot…

- A quel âge ? 20 ? 25 ? 30 ?

- 35 sera parfait ! Elle était si …appétissante à cette époque !

- Vous allez adorer ! Touchez-moi ça… c’est ferme sous la main, d’une rondeur sans excès, divin choix ! Un quart d’heure suffira ?

- Largement, il ne s’agit que d’une mise en bouche !

- Ajouterons-nous autre chose pour vous Madâaaame ?

- Bien sûr ! J’ai une journée entière à remplir.

- Je vous écoute Madâaaaame !

- Pour la matinée, je pense que …voyons… restons raisonnable…une heure à Lhassa dans la peau du Kundun. Je me délecte déjà du tintement aigrelet de la cloche à vent, de l’appel sombre des trompes, des chuintements des moulins à prière, du son profond du gong. 20 minutes de méditation, et mes chakras s’ouvriront comme roses au soleil ! Namasté !

- Madâaaame sait équilibrer ses assortiments.

- Merci. Pour la suite… ah une récréation ! Une heure de Dany…

- Dany ? Pourriez-vous préciser lequel Madâaaame ? Dany Boon ? Dany Brillant peut-être ?

- Mais non jeune homme ! Dany le Rouge !

- Je crains de ne pas …

- Cohn-Bendit voyons !

- Suis-je étourdi !

- Après le recentrage tibétain, une saine révolte me mettra en forme pour la journée ! « Il est interdit d’interdire… sous les pavés la plage… ». Il faut prendre garde à ne pas se laisser engourdir par le quotidien routinier et toujours ménager, dans un coin de notre esprit, un espace vivifiant qui nous ramène dans la lutte, la contradiction. Question d’hygiène mentale !

- Une heure suffira ?

- Absolument. La révolution, c’est é-pui-sant !

- Une suite peut-être ?

- Aaaaaah ! Mon délice… pouvez-vous panacher Robert Badinter et Simone Weil ? Non ? Zut ! Deux heures de Badinter alors, je vous prie. Ecouter cet homme parler permet d’accéder à des réflexions étayées, des compréhensions fines. Il sait rendre intelligent celui qui l’écoute, dans un langage intelligible et clair, sans affèterie aucune. Et sa voix…chaude, profonde, élégante…mon après-midi va être sublimissime. Hummm ! Pour m’aider à quitter cette peau, ajoutez une demi-heure de Freud. Il m’aidera à réintégrer mon petit moi sans trop de regrets !

- Bien Madâaaaame. Autre peau ?

- Je vois que vous avez une promotion sur les peaux de musiciens… ce coffret-ci me tente… Purcell… Fauré… Debussy… Satie… Schubert ! Je prends !

J’ai envie d’essayer également de me faufiler dans la peau de Yasmina Khadra. Son monde me fascine et son écriture… une beauté, un ravissement !

- Quel assortiment !

- N’est-ce pas ? Il me manque une femme pour terminer ma journée.

Voyons voyons… Yourcenar ? Non pas aujourd’hui, trop grave. Duras ? Non plus, trop… trop… enfin, non pas Duras. Vous n’avez pas beaucoup de choix féminins !

- Nous avons été dévalisés hier par des associations féministes ! Il nous reste quand même Nathalie Sarraute et Andrée Chedid.

- Va pour Sarraute… une heure. Non…Michèle Delaunay ou Jeanne Benameur ? Oui ? Une heure de chaque je vous prie…

- Ce sera tout Madâaaaame ?

- Oui…ne soyons pas trop gourmande !

- Absolument… le salon Léopard vous attend ! Bonne journée Madâaaaame !

Dominique B.