19 - Le questionnaire et Choses d'été

Choses d’été

11 août 2020

Les Notes de chevet de Sei Shônagon sont un classique des ateliers d’écriture, mais surtout un des plus beaux livres de la littérature japonaise. Composées dans les premières années du XIe siècle, par une dame d'honneur, Sei Shônagon, les Notes de chevet appartiennent au genre sôshi, c'est-à-dire « écrits intimes », elles proposent, sous forme de tableaux, de portraits, d'historiettes, de récits, une illustration du Japon sous les Fujiwara. Sei Shōnagon est née vers 965. Fille de Kiyohara no Motosuke, elle appartient à la cour de l'empereur Ichijō et elle devient en 991 dame de compagnie de l'impératrice de Fujiwara no Teishi /Sadako. Après la mort en couches de celle-ci en 1001, elle quitte la cour impériale. On ne sait rien de certain de sa vie ultérieure. Elle meurt après 1013.

« L'idée d'écrire ces notes me vint dans les circonstances suivantes : Un jour, le frère de l'Impératrice Sadako ayant offert une liasse de papier blanc à sa sœur, celle-ci me dit : "Que peut-on écrire là-dessus ? L'Empereur a déjà fait copier L'Histoire de Chine connue sous le nom de Shiki..." Je lui répondis que je voudrais faire un oreiller de cette jolie liasse de papier blanc. L'Impératrice me répondit : "Eh bien, prenez-le !"

Je l'utilisai alors à écrire toutes ces choses, toutes ces bagatelles qu'on trouvera, sans doute, bien frivoles : des histoires amusantes, des histoires édifiantes, mes impressions, des poésies, ce que je pense des arbres, des oiseaux, des insectes, et tout cela est, certes moins intéressant que je ne l'imaginais.

Ceux qui liront ces notes verront ce que je suis, mon degré de culture et d'éducation, et me critiqueront. Tant pis !

J'ai écrit ces notes pour m'amuser, sans ordre ni prétention, comme elles me venaient à l'esprit. »

« En hiver, j’aime le matin, de très bonne heure. Il n’est pas besoin de dire le charme de la neige. Mais je goûte également l’extrême pureté de la gelée blanche ou, tout simplement, un très grand froid ; bien vite on allume le feu, on apporte le charbon de bois incandescent : voilà qui convient à la saison... »

« CHOSES ELEGANTES

Sur un gilet violet clair, une veste blanche.

Les petits des canards.

Dans un bol de métal neuf, on a mis du sirop de liane, avec de la glace pilée.

Un rosaire en cristal de roche.

De la neige tombée sur les fleurs des glycines et des pruniers.

Un très joli bébé qui mange des fraises. »

A – Proposition : Dans le même esprit que les textes ci-dessus, je vous propose de rédiger sous forme poétique ou imagée, une ou plusieurs listes de vos « choses d’été » : à aimer, à faire en juillet ou en août, à ne pas faire, à garder, à jeter, à …

B -Un autre sujet qui n’a rien à voir encore que… Un questionnaire sur le modèle de celui dit « de Proust » remis au goût de l’animatrice d’atelier que je suis. Parce qu’en littérature, c’est définitivement le « moi » des autres qui m'intéresse, je vous propose de vous livrer au "JE de l'atelier d'écriture".

Vous pouvez répondre à l'ensemble des questions ou choisir d’en développer une en particulier.

Le grand JE

Mon premier livre (qui peut être un livre d’images)

Le livre qui a marqué mon enfance.

Le premier livre lu seul.e

Le livre qui m’a donné envie d’écrire

Celui qui pourrait m’en décourager

Mes mots préférés en français

Mes héros et mes héroïnes dans la fiction

Si je devais écrire dans une autre langue, laquelle et pourquoi.

Ce que j’aime et que je recherche chez un ou une auteur.e

Ce que je redoute ou déteste dans un livre

Un livre que j’ai détesté

Mon principal défaut en écriture

Ce que j’aime quand je me relis

Si je devais donner un titre à l’histoire de ma vie (ou plusieurs)

Mes poètes préférés

Le vers dont je me souviens

A quelle heure j’aime écrire et dans quelle ambiance

Mes outils d’écriture, mon bureau

Mes stimulations pour écrire

Quel est mon but et mon ou mes destinataires dans l’écriture

Quelle est la place de l’écriture dans ma vie

Ce dont je suis le plus fier-e dans ma vie

Si je devais inventer un mot, lequel

Si j’étais un écrivain engagé, la cause qui m’inspirerait

Ce que je veux encore apprendre, découvrir

Merci de m'envoyer vos textes dimanche 16 août par mail (fichier word à votre nom)