23B - Françoise L - Une vie de reine

Princesse est là dans son château face à son miroir. Elle est là fatiguée, désespérée par ses rides et ses cheveux blancs. Elle n’avait pas imaginé sa vie ainsi. Elle croyait au Prince charmant, au BONHEUR éternel. Elle avait rêvé de fêtes somptueuses, d’une ribambelle d’enfants beaux et joyeux, de voyages dans les pays lointains. Elle avait été admirée pour être la reine la plus belle. Au retour d’âge tout avait changé. Prince Charmant s’était tourné vers d’autres conquêtes, belles au bois dormant ou châteaux en Espagne. Elle n’avait eu que ses yeux pour pleurer. Elle avait tout essayé : la chirurgie esthétique, Maisons et travaux, Weight Watchers, la méditation, le yoga et même la psychanalyse. En vain elle s’est épuisée. Pourtant les contes finissent bien ainsi : Ils furent heureux et eurent beaucoup d’enfants. Non, Prince charmant et elle n’étaient pas heureux. Leurs enfants n’étaient pas spécialement aimables.

Elle avait espéré l’âge aidant, retrouver Prince Charmant délaissé par ses belles et parcourir avec lui les routes de France et de Navarre dans leur carrosse customisé en camping-car. Il n’en était rien. Le Prince s’enfermait dans sa tour d’ivoire, se lamentant d’avoir perdu sa jeunesse, craignant de plus en plus les autres. Tout était complot pour lui, les domestiques, les voisins, la concierge. Il se réfugiait dans son arbre généalogique.

Que faire ? S’enfermer à son tour pour écrire ses mémoires, intenter un procès aux frères Grimm ou concocter un subtil poison ?

Et pourquoi ne pas partir à la recherche d’un nouveau philtre d’amour ? Princesse s’installa devant son ordinateur et s’inscrit sur Affinity love.

Françoise L.