26C2 - Pascale G. Confinement

Confinement

Confinement je me nomme. Je sévis sur toute la planète en raison de la pandémie Covid 19. Je m’adresse à vous, citoyens de la Terre, et sachez que je suis tout puissant. Les grands de ce monde m’ont donné les pleins pouvoirs pour vous sauver et j’en use sans modération.

Je vous oblige à rester chez vous pour votre protection et celle de vos congénères.

Si vous devez absolument sortir, n’oubliez pas votre attestation de déplacement dérogatoire, sinon vous paierez une amende.

Je vous contrains à porter des masques.

J’attente à votre liberté et j’en suis fier puisque c’est pour votre bien.

Je supprime votre travail et détruis l’économie de votre pays… la santé avant tout.

J’annule tous vos projets de voyages et de vacances… vivre est bien plus important.

Je vous culpabilise si l’un de vos proches est contaminé car vous ne savez pas toujours si vous l’êtes vous-même…faites-vous tester et isolez-vous.

Vous êtes entassés dans vos petits appartements avec les enfants et le télétravail…vive la promiscuité !

Je vous interdis tous les spectacles… regardez la télévision, des vidéos et Youtube.

J’ai fermé les restaurants… faites-vous livrer des repas ou concoctez de bons petits plats chez vous.

Plus de bars ouverts… achetez une bonne bouteille et buvez-la en visio avec vos copains.

Plus de jogging… faites du yoga devant la fenêtre ouverte.

Les jeunes sont ligotés et leurs études bousculées… ils ont la vie devant eux.

Les personnes âgées sont très seules… l’étaient-elles moins avant ?

Pas de coiffeurs… laissez pousser vos cheveux et lancez la mode des cheveux blancs.

Vous voyez bien comme j’ai changé vos vies en un an.

Profitez-en pour vous remettre en question. Votre président vous a lui-même incité au mois de mars à « rechercher le sens de l’essentiel ». Essayez au moins de savoir ce qu’il entend par là, vos neurones fonctionneront autrement.

Moi, confinement, je vous le dis, ne baissez pas les masques. Ils ont des avantages que vous n’imaginiez pas avant. Ils cachent vos rides, vos boutons, votre laideur et votre mauvaise humeur. Vous pouvez bailler, tousser, éternuer en toute liberté. Dans la rue, vous marchez incognito et vous ne reconnaissez personne. Votre sourire ne passe pas à travers le masque, il est inutile désormais. En revanche, vous êtes protégés des autres virus. Que demander de plus ?

Faites-moi confiance, la période que vous vivez est une expérience unique. Elle vous permet de relativiser, de prendre de l’altitude , de puiser dans vos ressources personnelles profondes et ignorées jusque-là, d’expérimenter peut-être un autre chemin de vie et de regarder autrement tout ce qui vous entoure.

Ne vous désespérez pas et restez chez vous !

Pascale G