28B - Pascale G - La mémoire des sentiments

La mémoire des sentiments

Un Noël pas comme les autres.

Stéphane et Elsa se sont mariés en 1998. Ils désirent avoir des enfants et n’y parviennent pas malgré tous les traitements médicaux et la fécondation in vitro. Ils décident d’adopter un petit enfant haïtien. Ils entament une démarche d’adoption auprès d’une association haïtienne en 1999. Miraculeusement ou peut-être grâce à tous les traitements suivis par Elsa, elle tombe enceinte, grossesse très surveillée par son gynécologue. Oscar naît en 2000, Eva naît en 2002. Ils désirent un troisième enfant mais Elsa n’a pas envie de recommencer les traitements très lourds qu’elle a subis, ovules prélevées et replacées dans l’utérus après fécondation, douleurs et piqûres d’hormones dans l’abdomen tous les jours.

Leur demande d’adoption de 1999, valable 5 ans, est toujours recevable, Stéphane et Elsa décident que leur troisième enfant sera un petit Haïtien. Ils réactivent leur demande d’adoption, elle est acceptée. L’attente dure un an.

Le 19 décembre 2004, Elsa s’envole vers Haïti chercher un petit garçon âgé de 15 mois. Il s’appelle Jude. Elle a reçu plusieurs photos de lui au cours de cette année d’attente. Je vais chez eux, à Mortcerf, m’occuper d’Oscar (4 ans) et d’Eva (2 ans) pendant son absence.

Le 24 décembre 2004, je retourne à Paris. Elsa revient d’Haïti avec son petit Jude.

Le 25 décembre 2004, toute la petite famille vient nous voir à Paris pour fêter Noël et l’arrivée de Jude, notre petit Jésus à nous !

Jude est un beau petit garçon à la peau très noire, fluet, ses yeux sont immenses.

Nous avons tous ressenti une intense émotion. En quatre jours, Elsa et Jude s’étaient mutuellement adoptés. J’étais sans voix, ne pouvant détacher mon regard de ce petit bonhomme accroché à sa mère sans la quitter des yeux.

Très sage, il ne pleurait pas et souriait à peine. Son regard intense et profond reflétait de l’étonnement et déjà un certain bonheur.

Nous éprouvions tous une certaine émotion, réalisant la chance de ce petit garçon entouré par cette famille formidable. Stéphane et Elsa étaient bouleversés. Eva, radieuse, lui offrit le cadeau choisi par le Père Noël à son intention, un doudou je crois. Oscar voulait jouer avec lui en faisant rouler des petites voitures.

Tous émus aux larmes, nous regardions ce petit enfant en train de changer de vie. Huit jours auparavant, dans un orphelinat, il prenait son biberon derrière les barreaux de son lit.

Au moment de l’apéritif, je me souviendrai toujours de Jude prenant des cacahuètes dans une coupelle pour les mettre dans la bouche de sa maman avec un regard débordant d’amour.

Stéphane et Elsa, merci, bravo !

Ce Noël fut l’un des plus émouvants de ma vie.

Jude est maintenant un jeune homme de 17 ans, mesure 1m75, très costaud, il passera son bac cette année. Il aimerait bien travailler dans la communication.