31C - Séverine L. Et toi

Et toi ?

Si j’étais montagne, je serais un volcan

Le feu sous la cendre couve en moi depuis longtemps.

Si j’étais un arbre, je serais la forêt :

Rien de ce qui est humain ne m’est étranger.

C’est dommage, parfois.

Si j’étais un chien, je t’aimerais, t’aimerais jusqu’à la fin des temps.

Si j’étais un meuble, je serais un lit-clôt.

Si j’étais un marteau j’écrabouillerais la haine, la moquerie, la maladie, la guerre.

Mais pourrais-je, ce faisant, écrabouiller la violence ?

Si j’étais une fleur, je me draperais dans ma fragilité et ce serait ma force.

Si j’étais oiseau, je pourrais de mes plumes écrire les poèmes du ciel

Si j’étais maison, je serais celle dont la porte est toujours ouverte et l’âtre odorant

Si j’étais éléphant, je caresserais de ma trompe les cheveux des petits enfants.

Si j’étais la peur, je me déguiserais en courage et personne ne me soupçonnerait d’exister.

Si j’étais un livre, chacune de mes pages serait hymne à la joie.

Si j’étais la terre, le ciel serait un câlin.

Si j’étais un ange… je ne serais pas moi.

Si j’étais moi… mais serai-je moi un jour ?

Si j’étais un ange, me reconnaîtrais tu ?

Si tu étais moi, que verrais-tu ?