Dominique Olsenn2 - Lost

Soyez les bienvenus sur l’île Lost. Je me présente… Bérangère dite Bergère ! Je suis éleveuse d’îles. Le gouvernement et la Mairie Générale des Iles me confient un gros « caillou » implanté en mer par leurs soins, à charge pour moi de le développer, l’agrandir et en tirer le meilleur parti en fonction de sa situation géographique et des besoins précisés sur mon contrat.

Je suis arrivée sur Lost depuis 12 ans. 6 ares de pierres nues. La première année est à la fois la plus difficile et la plus passionnante. Mon logement très sommaire, une bulle de plastique vitrifié, ne m’offre que l’indispensable à ma survie et aucune distraction. Mes journées, et souvent mes nuits, sont consacrées à l’observation et à la collecte d’informations précises et détaillées : directions des vents, durées d’ensoleillement et de nébulosité, volumes de précipitations et leur fréquence, agitation des flots environnants, colonisations d’insectes ou d’oiseaux ou de lichens… tout est noté et intégré aux programmes d’analyse des ressources naturelles disponibles.

Puis mon travail d’éleveuse peut commencer. En fonction des vents dominants, je décide de la forme définitive de l’île, de son étendue, de son relief, de sa végétation, du nombre futur d’habitants et de leurs logements. Toutes mes décisions sont guidées par la recherche et l’obtention d’un territoire nouveau, productif au service de l’Etat Fraternel.

Et voilà donc Lost aujourd’hui… 25 km de long sur 8 km de large… une forme de croissant abritant le port, des prés salés pour l’élevage, une centrale nucléaire souterraine, des habitations groupées autour de places circulaires n’offrant aucune prise au vent, un hôpital bien sûr. Les habitants sont choisis par l’Etat Fraternel. Tous célibataires et stérilisés. Ils arrivent dans 3 jours. Tout est prêt pour leur installation.

Moi ? Je quitte Lost demain. Mon travail est terminé. Une équipe de maintenance prendra le relais. Je demeure consultante à distance mas ne reviendrai pas sur l’île.

Triste ? Non, aucunement. Fière et heureuse du travail accompli au service de l’Etat Fraternel et de mes concitoyens.

Mariée ? Hahaha !! Non bien sûr ! Pourquoi ? Connaissez-vous un homme capable de partager sa femme avec une île ?

Des enfants ? J’ai eu trois îles…

Dominique OLSENN