Dominique Olsenn - Mentir

Laissez-moi mentir ! Chaque jour, chaque heure laissez-moi voguer sur d’autres mers !

N’altérez pas mes dérives ! Mes mensonges sont mes envols, mes déguisements, mes oxygènes…

Je cabosse le réel pour lui offrir des reliefs insoupçonnés et allumer des reflets dans vos regards éteints.

J’aveugle vos certitudes de mes parures éblouissantes pour mieux travestir nos peines.

J’engloutis vos peurs dans les malices mouvantes de mes dérobades badines.

Je maquille vos désobéissances de nuances paisibles et amadoue nos rebellions enfantines.

Je recouds dans l’ailleurs de mes galéjades le patchwork de nos instants.

Je cambriole les écueils de vos larmes engourdies et en irrigue les sillons de nos regrets.

Je mens pour ne pas obscurcir.

Je mens pour ne pas tricher.

Je mens pour ne pas trahir.

Vous. Moi.