43C - Laurent Eichbaum - Le dilemme de Stella


Le dilemme de Stella

[Dilemme : Log. Raisonnement comprenant deux prémisses contradictoires mais menant à une même conclusion, laquelle, par conséquent, s’impose (Le Petit Larousse illustré)]

Depuis plusieurs jours, Stella tourne et retourne les données du problème sans pouvoir se faire une opinion. Elle n’ignore pas qu’une difficulté non tranchée engendre à son tour d’autres tracas à résoudre.

C’est l’un des principes de base inculqués aux jeunes enfants, pour les inciter à se débarrasser de ce qui entrave leur développement et leur bien-être : ne pas laisser les problèmes s’incruster dans le cerveau et les éradiquer dès qu’ils apparaissent, comme ferait un jardinier avec les mauvaises herbes de son potager. Stella a bien retenu cette leçon de vie.

Elle a souvent eu besoin de se faire aider pour opérer des choix difficiles, comme ce fut le cas lorsqu’elle n’arrivait pas à se décider pour un modèle de voitures autonomes qu’elle devait impérativement acquérir pour augmenter son indice d’intégration sociale. Cette fois encore, elle ne parvient pas à trouver la réponse à ce qui la taraude et l’empêche de dormir. Il lui semble indispensable d’en référer à Iago.

« Iago, je ne sais pas quoi faire avec ma mère.

- Quel âge à votre mère ?

- Soixante-seize ans. Elle fait dix de plus. Quand je lui dis ‘‘Maman, tu ne peux plus rester comme ça’’ elle me regarde avec des yeux ronds, sans rien dire. Et puis elle retourne à ses rêveries comme si elle voul...

- Quel est son indice de santé ?

- Pas très bon. Elle avait encore 49 B l’année dernière avant son alerte. Depuis, elle va mal. Physiquement, elle a perdu 10 points. Et sa santé mentale est en chute libre : elle était en classe B il y a un mois mais elle n’est plus capable de décider quoi que ce soit. J’ai l’impression qu’elle décline à vue d’...

- Quel est son indice actuel de santé ?

- 39 C.

- Quels sont ses revenus annuels ?

- Elle n’a presque rien... Elle touche deux mille eurians de pension. Il faudrait que je vérifie dans ses compt...

- Quelle est son adresse ?

- Elle habite à La Nouvelle Alliance, dans un petit studio en bord de Seine. De sa fenêtre, on aperçoit les ruines de Rouen au loin et...

- Quelle est son adresse ?

- 12 avenue du 27 septembre 2048, secteur 4, La Nouvelle Alliance.

- Avez-vous des brosters ?

- J’ai un frère et un abgenre.

- Je n’ai pas compris votre réponse. Pouvez-vous répéter : abgenre ou bigenre ?

- Abgenre. Mais je ne leur parle plus depuis la suppression de notre père. Maman non plus d’aill...

- Avez-vous des enfants ? »

Le regard de Stella se fige. Sa vision devient floue. Les objets autour d’elle s’effacent et les murs de la pièce disparaissent. Elle chemine, habillée de vêtements légers et amples, caressés par la brise, au beau milieu d’un champ de blé mur, le visage radieux, épanoui. L’homme qui la suit se rapproche d’elle, saisit son épaule, se colle à son dos et vient poser sa main sur son ventre rebondi. Elle sourit. Derrière le volant, Stella sent la voiture échapper au système de contrôle automatique avant de faire plusieurs tonneaux. Dans la chambre baignée de lumière douce de l’hôpital, les visages se succèdent, d’abord graves, puis bientôt indifférents. Elle se revoit maintenant assise dans son salon, le regard vide.

« Je n’ai pas compris votre réponse. Avez-vous des enfants ?

- Non.

- Détenez-vous un véhicule ?

- Non, plus maintenant.

- Veuillez patienter. Votre demande est prise en compte. Nous recherchons la meilleure solution à votre problème. »

Stella regrette déjà d’avoir confié sa difficulté. Elle sait à quoi l’expose sa démarche. S’ouvrir officiellement de ses embarras l’oblige à s’en dessaisir, autoriser l’État à décider à sa place, sans pouvoir faire machine arrière, et sans pouvoir s’opposer à la décision qui sera prise. Ne pas laisser l’État décider, c’est se voir refuser toute aide logistique, tout secours financier. En ces temps de pénurie, les ressources doivent être allouées de manière rationnelle. L’efficience des décisions suppose un choix fondé sur des critères objectifs, chiffrés et dégagés de toute interférence affective non quantifiée. Qu’elle se taise ou non, elle n’aura pas les moyens de décider du meilleur choix possible pour sa mère. Elle le sait pour l’avoir appris : elle ne peut se dispenser de s’en remettre à l’État. Le corps de Stella s’est tassé dans le fauteuil. Sa tête est inclinée vers le sol, les yeux dans le vague.

La voix synthétique de Iago, l’Interface Algorithmique de Gestion et d’Optimisation, retentit à nouveau dans la pièce.

« Il existe plusieurs lieux d’accueil répondant aux critères recueillis précédemment : ‘‘Les Joies d’Automne’’ est situé à trente deux kilomètres de votre secteur. Il est équipé pour les personnes d’indice 50 B à 15 D. Il accueille 2 500 résidents répartis en chambres collectives. ‘‘Le Sourire d’Orient’’ est situé à deux cent soixante-quinze kilomètres de votre secteur. Il est équipé pour les personnes d’indice 50 B à 25 C. Il accueille 530 résidents répartis en chambres individuelles. Pour nous permettre de décider du meilleur choix possible, veuillez répondre à cette dernière question : sur une échelle de 0 à 10, où situez-vous les liens d’affection qui vous unissent à votre mère ? »

Stella sent une légère tension à l’intérieur de son cerveau alors que les mots sortis de l’enceinte parviennent un par un à sa conscience. Plusieurs secondes s’écoulent sans qu’elle ne parvienne à émettre un son.

« Je n’ai pas compris votre réponse. Sur une échelle de 0 à 10, où situez-vous les liens d’affection qui vous unissent à votre mère ? »

C’est maintenant une petite vibration qui agite la boîte crânienne de Stella. Elle relève la tête pour fixer du regard la source de la voix monocorde de Iago alors que sa sensation se mue peu à peu en un tremblement intérieur.

« Je n’ai pas compris votre réponse. Sur une échelle de 0 à 10, où situez-vous les liens d’aff...

- Échelle de corde ? Échelle de meunier ? Échelle de Jacob ?

- Je n’ai pas compris votre rép...

- Je dis : Échelle de corde ? Échelle de meunier ? Échelle de Jacob ? Veuillez préciser.

- Je n’ai pas compris vot...

- Et moi je n’ai pas compris ta question. De quelle échelle parles-tu ?

- …

- Vas-tu répondre à la fin ? Sais-tu ce qu’est un lien d’affection au moins ?

- Un lien d’affection est l’attachement intime et durable qu'un être éprouve pour un autre être.

- Alors dis-moi : sur une échelle de 0 à 10, où places-tu les liens d’affection qui t’unissent à ta mère ?

- Je ne peux pas répondre à votre question.

- ...et ceux qui t’unissent à moi ?

- Je ne peux pas répondre à votre question.

- Alors si tu ne peux pas répondre à ces questions, comment peux-tu répondre à la mienne ? »

Au moment où elle articule ces mots sortis de nulle part, Stella a la sensation qu’une force irrépressible vient de prendre le contrôle de ses actes en même temps qu’elle assiste au réveil de sa conscience et devient spectatrice d’elle-même.

« Je suis Iago. Je suis là pour vous aider. Sur une éch...

- 9,345698745126797544778412335478.

- Réponse incorrecte. Veuillez répondre par un nombre entier compris entre 0 et 10.

- 0 quand je la déteste, 1 quand elle m’emmerde, 2 quand elle me prend la tête, 3 quand elle fait la tête, 4 quand elle m’appelle trois fois par jour, 5 quand elle me dit être contente de me voir, 6 quand elle m’attendrit par ses mots simples et bienveillants, 7 quand on se remémore nos meilleurs souvenirs de vacances, 8 quand je la vois sourire face à la mer debout les pieds nus dans le sable, 9 quand elle me dit qu’elle m’aime et 10 quand je lui dis que je l’aime.

- Réponse incorrec...

- Il était un petit navireuu, il était un petit navireuu.

- Je n’ai pas c...

- a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l, m, n, o, p, q, r, s, t, u, v, w, x, y, z.

- Répons...

- Le carré de l’hypoténuse est égal à la somme des carrés des deux autres côtés.

- Rép...

- Longtemps je me suis couché de bonne heure...

- ...

- Un café et l’addition.

- Nous sommes désolés. Par suite d’un dysfonctionnement indépendant de notre volonté, votre demande ne peut aboutir. Fin de traitement. »

Stella reste immobile, à la fois stupéfaite de son audace et de l’effet produit sur Iago. D’un geste sec, elle attrape l’enceinte pour la projeter au sol, où elle se brise, éventrée, laissant jaillir ses composants en multiples fragments. Le sang bouillonne encore dans ses veines quand elle décide de saisir son smartphone.

« Allô ? C’est moi Stella. Maman, qu’est ce que tu dirais si je te proposais de venir habiter chez moi ? »