Dominique Olsenn - A l'abri des mots


Tu as peur n’est-ce pas ? Tu as eu peur. Ton esprit affolé tournoie dans un abîme, se heurte aux parois invisibles de l’ignorance. Toute de douleur, tu cherches le calme d’un abri pour reconstruire un équilibre. Même précaire ou provisoire. Tu erres, perdue, dans le labyrinthe pervers de tes angoisses.


Viens… je vais te guider mais garde les yeux ouverts. Vois. Hume. Caresse. Choisis. Oui. Celui-là. Ouvre-le. Tous t’attendent là, toi seule. Laisse les mots te déshabiller. Avec prudence, ils pareront tes obsessions d’ailleurs inconnus. Voyage dans leur main sans crainte. Vogue sur les crêtes des pages. Harnache-toi de neuf. Sans pudeur, donne-toi entière à leur musique. Eprouve la balançoire de leurs syllabes. Etire leurs silences. Délace leur ordre pour accorder ton désordre. Ne réfléchis pas. Ils vont t’emporter. Te vêtir des lumières animées qu’ils cachent entre les lignes. Sens-tu couler en toi leur flot ? Ta main ne frémit-elle pas au-dessus de ce crayon ? Quels mots la traversent et l’agitent?


Oui. Jette-toi sur le dos d’une enveloppe… le verso d’une facture… une page blanche. Laisse goutter tes mots sur le rivage qui les espère. Ils te seront l’abri vivant où épanouir ta pensée. Oui. Ecris…